• LA FOLIE DES FETES

    LA FOLIE DES FETES
    Texte: Luc 2:41-50
    41. Ses parents vont chaque année
    à Ieroushalaîm
    pour la fête de Pèssah.
    42. Quand il est âgé de douze ans,
    ils montent selon la coutume de la
    fête.
    43. Les jours terminés ils
    reviennent.
    Iéshoua‘, l’enfant, demeure à
    Ieroushalaîm,
    et ses parents n’en ont pas
    connaissance.
    44. Pensant qu’il était dans la
    caravane, ils vont un jour de route.
    Puis ils le recherchent parmi leurs
    proches et leurs connaissances.
    45. Ils ne le trouvent pas.
    Ils reviennent à Ieroushalaîm pour le
    rechercher.
    46. Et c’est après trois jours, ils le
    trouvent dans le sanctuaire,
    assis au milieu des rabbis: il les entend
    et les interroge.
    47. Tous ses auditeurs sont
    stupéfaits par son intelligence et ses
    réponses.
    48. Quand ils le voient, ils sont
    frappés. Sa mère lui dit:
    « Enfant, pourquoi nous as-tu fait
    cela ?
    Voici, ton père et moi, en grande
    détresse, nous te cherchions. »
    49. Il leur dit: « Pourquoi me
    cherchiez-vous ? Ne le saviez-vous
    pas ?
    Il faut que je sois en ce qui est de mon
    père. »
    50. Ils ne comprennent pas la
    parole qu’il leur dit.
    (Version A. Chouraqui).
    Bien-aimés,dans 4 jours cette année en
    cours ne sera qu'une histoire et sera
    écrit dans les annales du passé.
    Mais la question que je me pose est
    celle de savoir que doit demeurer la
    position d'un enfant de Dieu vis-à-vis de
    ces festivités? Doit-il s'extasier comme
    les autres ou demeurer vigilant pour ne
    pas trahir sa foi et son Elohim?
    Primo,retenons que pour un enfant
    d'Elohim qui a en lui le Saint-Esprit,la
    fête est en continue grâce a la joie que
    communique le Saint-Esprit( Phil 4:4);et
    la bible insiste ici que "l'on doit se
    réjouir en tout temps de ce que le
    Seigneur est pour nous..." (Version la
    bible du Semeur).
    En tout temps signifie: a toute occasion,
    quelle que soit la circonstance, a
    n'importe quel moment,etc. Mais
    toujours dans le Seigneur.
    Lorsque les païens attendent des
    occasions,des dates favorites ou des
    circonstances,un enfant de Dieu se
    réjouit toujours dans son créateur.
    Comprenez ici que cette joie n'est pas
    celle apparente que basée sur
    l'engouement ou l'effet des boissons
    alcoolisées mais la joie profonde et
    intérieure accompagnant la présence de
    l'Esprit saint dans l'homme( Gal 5:22).
    Secundo,beaucoup des croyants mal
    affermis ressemblent a Myriam et
    yossef: ils n'avaient pas encore été
    baptisés du Saint-Esprit,voilà pourquoi
    les fêtes leur importaient encore trop.
    Or l'ecclesiaste (7:2) nous interpelle que
    mieux vaut aller dans une maison de
    deuil que celle dont on festoie car a
    celle du deuil,on tire l'enseignement et
    comprend le sort de tout homme.
    Cette maison de deuil,c'est l'église où le
    cadavre (la parole) est exposé et les
    aigles (les croyants nés de nouveau) se
    rassemblent(Lc 17:37). Et la maison de
    la fête,c'est le monde et ses plaisirs.
    Marie et Joseph,emportés par la folie de
    la fête,abandonnerent le fils et crurent
    qu'il faisait route avec leurs voisins:
    c'est ce qui arrivent a beaucoup des
    chrétiens de noms;ils abandonnent le
    fils(la parole) a cause des circonstances
    alors que le fils est la vie du croyant( 1
    Jn 5:12). Voyez comment ce couple fit
    toute une journée de marche sans celui
    qui s'appelle la vie éternelle! Combien
    d'enfants de Dieu renieront-ils leur foi
    pendant ce grand événement? Combien
    d'églises font-elles déjà une cheminée
    sans le maître qui est la tête sans se
    rendre compte qu'il n'est pas avec eux?
    Quand pour les juifs la pâques était
    charnelle,liée a l'aliment et a la
    boisson,Yehoshwah voyait les choses
    autrement par ce qu'il était lui-même la
    vraie réalité de cette pâques; et a
    combien plus forte raison tous ces
    croyants qui préparent ces fêtes jusqu'à
    vider toutes leurs économies comme
    s'ils mourront au lendemain du nouvel
    an?
    Un petit geste encourageant: Marie et
    son époux,lorsqu'ils se rendirent compte
    que Ha Mahshyah n'était pas avec
    eux,ils le chercherent chez leurs voisins;
    bien-aimés,t'es-tu déjà demandé si tu
    marches avec le Seigneur ou qu'il t'ait
    déjà abandonné? Si tel est le
    cas,cherche encore sa face,rentre dans
    la parole,change de direction pour
    renouveler ta marche avec lui. N'aie pas
    honte de retourner car Marie et joseph
    n'ont pas eu honte ni regarder la
    distance du chemin mais sont retourner
    chercher le pere de leur salut.
    N'attends pas le faire après ces
    festivités mais profites-en car c'est
    pendant les fêtes que:
    -Job perdit ses enfants
    -Samson mourut
    -Absalom tua son frere
    -Jean Baptiste fut décapité
    -Yehoshwah fut crucifie
    -Pierre emprisonné
    -Jacques mis a mort
    -etc.
    Ainsi Elohim avertit et prévient ceux qui
    l'appartiennent afin de les épargner du
    glaive de l'adversaire.
    Pour qu'ils(Marie et Joseph) le
    rattrapent,il leur a fallu 3 jours de
    marche,pourquoi?
    Le chiffre 3 parle de la restauration
    grâce a la mort et la résurrection du
    Seigneur (Osée 6:2 et Gal 2:20). Par là
    nous comprenons que la seule manière
    de récupérer le fils ou de renouveler sa
    marche avec Elohim,c'est mourir et
    ressusciter avec Yehoshwah c.a.d la
    nouvelle naissance.
    Enfin,ils le virent entrain de discuter
    avec les docteurs de la parole dans le
    temple. Cela signifie que dans des
    temps comme ceux-ci,Yehoshwah n'a
    pas un autre endroit où l'on puisse le
    trouver,si ce n'est au TEMPLE: ce
    temple n'est pas une assemblée locale
    mais un coeur qui l'a pleinement reçu et
    lui a donné le pouvoir de s'exprimer.
    JUSTE UNE CURIEUSE MANIERE POUR
    MOI DE VOUS PRESENTER MES VOEUX
    LES MEILLEURS POUR L'AN 2014!
    Restez bénis.

    « Le maquillage fabrique la beauté, mais ne la fait pas.Le salut : Peut on amener Quelqu´un au salut ? »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :