• La Vierge Marie et ses guérisons miraculeuses à Lourdes.

    La Vierge Marie et ses guérisons miraculeuses à Lourdes.

    La Vierge Marie et ses guérisons miraculeuses à Lourdes.


    Pour qu’une guérison à Lourdes soit reconnue comme un miracle par l’Église catholique romaine, il faut que des médecins indépendants déclare cette guérison complète, durable et « inexplicable scientifiquement et médicalement ». Depuis 1858, plusieurs guérisons miraculeuses ont été reconnues [69 au total] et ces guérisons sont attribuées à la Vierge Marie. Par exemple en 2013, l’Église catholique romaine a reconnue la guérison miraculeuse de Danila Castelli. Elle fut guérie à 43 ans de graves crises d’hypertension, et cette guérison miraculeuse remonte au 4 mai 1989. Chaque année, des pèlerinages ont lieu à Lourdes dans l’espoir d’obtenir une guérison miraculeuse.

    Frères, soeurs, prêtres, cardinaux et pape qui êtes dans la religion catholique romaine. Et tous les autres chrétiens qui n’êtes pas dans cette religion. Sachez que toutes ces guérisons miraculeuses sont vraies. Et nous sommes heureux du bonheur que ces guérisons ont apportées dans la vie de toutes ces personnes qui les ont reçu.

    Néanmoins, nous devons tous raisonner spirituellement et nous poser une question importante car les chrétiens spirituels jugent de tout : Quel esprit est à l’origine de toutes ces guérisons miraculeuses ? Est-ce le Saint Esprit de Dieu ou un autre esprit ?

    Premièrement : Nous ne devons jamais oublier le deuxième commandement du Père qui est en vigueur depuis le temps de Moïse jusqu’à notre époque actuelle.

    Veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme [Deut 4.16-17]

    Tu ne dresseras point de statues, qui sont en abomination à l’Éternel, ton Dieu [Deut 16.22]

    Le Père a toujours condamné toute représentation de quelque idole sous quelconque forme. C’est une idolâtrie à ses yeux. Le Père condamne toute forme d’idolâtrie. Donc comment cette statue, cette image taillée, représentant Marie, peut-elle faire des guérisons miraculeuses par la puissance de Dieu ?

    Deuxièmement : Les guérisons miraculeuses sont opérées par des hommes remplis du Saint Esprit et non par des objets ou des statues.

    Il y a diversité de dons, mais c’est le même Esprit [...] En effet, à l’un est donnée par l’Esprit le don des guérisons, à un autre le don d’opérer des miracles [1 Co 12.4-10]

    Ce ne sont pas des statues qui opèrent des miracles mais c’est le Saint Esprit à travers des hommes et femmes depuis l’époque du Christ et des apôtres jusqu’à notre époque actuelle. Si vous êtes remplis du Saint Esprit vous pouvez guérir des personnes malades par la prière et par la foi et selon la volonté du Père :

    Il y avait un homme boiteux de naissance, qu’on portait et qu’on plaçait tous les jours à la porte du temple [...] Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or, mais je te donne ce que j’ai : au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche. Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ; d’un saut il fut debout, et il se mit à marcher [Ac 3.2-8]

    Dans la Bible, toutes les guérisons miraculeuses ont été opérées par des hommes remplis du Saint Esprit. Donc ma question est celle-ci : Est-ce que le Saint Esprit peut opérer des guérisons miraculeuses à travers cette image taillée de Marie alors que le Père condamne toute image taillée ou représentation d’idole ? Dieu et le Saint Esprit peuvent-ils se contredire mutuellement ?

    Troisièmement : Qui est donc derrière toutes ces guérisons miraculeuses de Lourdes depuis 1858 ?

    Sachez frères et soeurs que dans toute fausse doctrine, le diable se manifeste pour rendre crédible cette doctrine, et il se manifeste par des prodiges et des miracles pour tromper si il est possible même les élus :

    Car il s’élèvera de faux oints et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus [Mat 24.24]

    Christ prophétise à ses disciples que même dans les églises, des faux oints et faux prophètes feront des prodiges et des miracles en son nom. Dieu ne peut pas être à l’origine de prodiges et de miracles dans le but de tromper ses propres élus car il est écrit :

    Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne [Jac 1.13]

    Frères et soeurs, catholiques ou non, la vérité est que tous ces prodiges et miracles dont parle Christ viendront de Satan, adversaire et imitateur de Dieu, étant lui-même le tentateur et le père du mensonge. Le diable exploite depuis le commencement la faiblesse et la douleur affective des hommes pour les séduire et les mener à la perdition :

    Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur détruira par le souffle de sa bouche, et anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent pour ne pas avoir reçu l’amour de la vérité afin d’être sauvés [2 Thess 2.8-10]

    L’impie est déja là. La Vierge Marie de Lourdes n’est pas l’impie mais elle est une représentation de cet impie. Elle opère des guérisons miraculeuses par la puissance de Satan. Et le résultat est que des millions de personnes sont séduits par ces miracles, d’où les pèlerinages à Lourdes chaque année. Certains ont ouvert les yeux et sont sorti du milieu d’elle, mais malheureusement la plupart des catholiques continuent de croire fermement en cette Vierge Marie. Dieu alors les abandonne dans leur tromperie et leur idolâtrie :

    Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés [2 Thess 2.11-12]

    Frères, soeurs, prêtres, cardinaux et pape de la religion catholique romaine sachez que Dieu vous aime et veut que vous soyez tous sauvés mais c’est à vous de choisir la vie ou la mort. Soyez bénis :

    Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent [Mat 7.13-14]
    « Le salut peut-il se perdre ?Au commencement... »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    bnatouch
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 10:59

    Merci. c'est ce que je m'évertue à faire comprendre à mes bienaimés catholiques. J'avoue que la partie est difficile, mais moi je plante, j'arrose et je crois que Dieu ferra croître.

    2
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 14:25

    Continue ton oeuvre ta recompense sera immense devant le maître MASHIAH, si tu lui reste fidèle.Démeure bénie .Shalom 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :