• Ma dénomination , Ma Bataille ... ( Faisons le point de nos traditions suite 2) Je cite ici un Frère dont la réflexion est assez correcte et scripturaire :

    Ma dénomination , Ma Bataille ... ( Faisons le point de nos traditions suite 2)
    Je cite ici un Frère dont la réflexion est assez correcte et scripturaire :

    Traditions humaines concernant l’organisation et le fonctionnement de l’Église :

    C’est l’un des domaines où les traditions humaines sont les plus nombreuses. Certaines d’entre elles sont franchement contraires à l’enseignement de la Bible, tandis que d’autres, sans être mauvaises en soi au départ, le sont progressivement devenues, en ce sens qu’elles sont devenues des rituels inamovibles, et ont étouffé la vie et la liberté de l’Esprit. Toutefois, le Saint-Esprit est constamment à l’œuvre pour ramener le peuple de Dieu à Sa Parole, et nous assistons partout à une remise en cause des traditions humaines, au niveau du petit reste fidèle que le Seigneur S’est toujours gardé. L’Eglise fidèle retrouvera toujours les anciens sentiers!

    Tradition des "dénominations."

    Toutes les dénominations chrétiennes sont le produit des traditions humaines. Certains mouvements chrétiens étaient au départ d’authentiques mouvements du Saint-Esprit, qui voulait faire éclater le carcan de la religion établie. Mais, en général, ces mouvements ont été repris en mains par les hommes, qui les ont organisés en nouvelles religions. Ces germes de division étaient déjà à l’œuvre dans l’Église primitive, et les apôtres ont passé beaucoup de temps à maintenir l’unité spirituelle du peuple de Dieu. L’apôtre Paul exhortait les Chrétiens à conserver l’unité de l’esprit, unité qui s’appuyait sur les fondements solides qu’il leur rappelle dans (Éphésiens 4: 1-6). :

    "Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au–dessus de tous, et parmi tous, et en tous"

    Paul insiste sur le fait que cette unité de l’esprit à laquelle doivent rester attachés les Chrétiens ne peut être réalisée que s’ils apprennent à crucifier la chair et à marcher par l’esprit.

    Dans (Galates 5: 15-26). "Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus–Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres"

    Il y a des divisions qui viennent du Saint-Esprit, lorsque le Seigneur nous demande de sortir d’une église ou d’un mouvement qui s’est engagé dans la voie de l’apostasie. Mais cela ne signifie nullement que nous devions nous-mêmes devenir sectaires, et créer un nouveau mouvement exclusif. Nous ne devons pas oublier que nous appartenons au Corps de Christ, et que tous ceux qui sont nés de nouveau appartiennent à ce même Corps. Si certains membres de ce Corps sont charnels, ne les imitons pas, mais donnons-leur au contraire l’exemple de ce qu’est un Chrétien qui marche par l’Esprit!

    Fondamentalement, le Chrétien, dans son cœur, n’est attaché à aucune dénomination ni à aucune "église" particulière. Il est attaché au Seigneur et à Son Corps, qui est l’Église.

    Au niveau de l’Eglise "visible," le développement des dénominations a fini par anéantir le plan divin concernant l’organisation et le fonctionnement de l’Église de Christ. Dans la Bible, nous constatons que les églises étaient toutes des églises de localités ou de proximité. Même s’il pouvait y avoir de nombreuses assemblées de maisons au sein de la même localité, tous les Chrétiens de cette localité avaient le sentiment qu’ils appartenaient au même peuple.. Les Chrétiens ne se joignaient pas à une assemblée lointaine, parce qu’elle était de la même "dénomination" que la leur, ou parce qu’ils avaient de meilleures "affinités" avec ses membres, mais ils s’assemblaient dans l’église de leur quartier, de leur ville ou de leur village. De même que l’on ne choisit pas les membres de sa famille, on ne choisit pas les membres de son assemblée! Tous ceux qui vivent à proximité les uns des autres doivent normalement se réunir pour prier, étudier la Bible, prendre le pain et le vin, et adorer le Seigneur."

    Désirons ardemment en cette année que le Seigneur nous restaure pleinement selon sa parole.
    Photo : Ma dénomination , Ma Bataille ... ( Faisons le point de nos traditions suite 2)
Je cite ici un Frère dont la réflexion est assez correcte et scripturaire :

 Traditions humaines concernant l’organisation et le fonctionnement de l’Église :

C’est l’un des domaines où les traditions humaines sont les plus nombreuses. Certaines d’entre elles sont franchement contraires à l’enseignement de la Bible, tandis que d’autres, sans être mauvaises en soi au départ, le sont progressivement devenues, en ce sens qu’elles sont devenues des rituels inamovibles, et ont étouffé la vie et la liberté de l’Esprit. Toutefois, le Saint-Esprit est constamment à l’œuvre pour ramener le peuple de Dieu à Sa Parole, et nous assistons partout à une remise en cause des traditions humaines, au niveau du petit reste fidèle que le Seigneur S’est toujours gardé. L’Eglise fidèle retrouvera toujours les anciens sentiers!

Tradition des "dénominations."

Toutes les dénominations chrétiennes sont le produit des traditions humaines. Certains mouvements chrétiens étaient au départ d’authentiques mouvements du Saint-Esprit, qui voulait faire éclater le carcan de la religion établie. Mais, en général, ces mouvements ont été repris en mains par les hommes, qui les ont organisés en nouvelles religions. Ces germes de division étaient déjà à l’œuvre dans l’Église primitive, et les apôtres ont passé beaucoup de temps à maintenir l’unité spirituelle du peuple de Dieu. L’apôtre Paul exhortait les Chrétiens à conserver l’unité de l’esprit, unité qui s’appuyait sur les fondements solides qu’il leur rappelle dans (Éphésiens 4: 1-6). :

"Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au–dessus de tous, et parmi tous, et en tous"

Paul insiste sur le fait que cette unité de l’esprit à laquelle doivent rester attachés les Chrétiens ne peut être réalisée que s’ils apprennent à crucifier la chair et à marcher par l’esprit.

Dans (Galates 5: 15-26). "Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus–Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres"

Il y a des divisions qui viennent du Saint-Esprit, lorsque le Seigneur nous demande de sortir d’une église ou d’un mouvement qui s’est engagé dans la voie de l’apostasie. Mais cela ne signifie nullement que nous devions nous-mêmes devenir sectaires, et créer un nouveau mouvement exclusif. Nous ne devons pas oublier que nous appartenons au Corps de Christ, et que tous ceux qui sont nés de nouveau appartiennent à ce même Corps. Si certains membres de ce Corps sont charnels, ne les imitons pas, mais donnons-leur au contraire l’exemple de ce qu’est un Chrétien qui marche par l’Esprit!

Fondamentalement, le Chrétien, dans son cœur, n’est attaché à aucune dénomination ni à aucune "église" particulière. Il est attaché au Seigneur et à Son Corps, qui est l’Église.

Au niveau de l’Eglise "visible," le développement des dénominations a fini par anéantir le plan divin concernant l’organisation et le fonctionnement de l’Église de Christ. Dans la Bible, nous constatons que les églises étaient toutes des églises de localités ou de proximité. Même s’il pouvait y avoir de nombreuses assemblées de maisons au sein de la même localité, tous les Chrétiens de cette localité avaient le sentiment qu’ils appartenaient au même peuple.. Les Chrétiens ne se joignaient pas à une assemblée lointaine, parce qu’elle était de la même "dénomination" que la leur, ou parce qu’ils avaient de meilleures "affinités" avec ses membres, mais ils s’assemblaient dans l’église de leur quartier, de leur ville ou de leur village. De même que l’on ne choisit pas les membres de sa famille, on ne choisit pas les membres de son assemblée! Tous ceux qui vivent à proximité les uns des autres doivent normalement se réunir pour prier, étudier la Bible, prendre le pain et le vin, et adorer le Seigneur."

Désirons ardemment en cette année que le Seigneur nous restaure pleinement selon sa parole.
    « GUERRE CONTRE L’APOSTASIE (ABANDON DE LA FOI)PRIERE , PRIERE ??? »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :