• Ne dites pas : je touche du bois

     

     

    Ne dites pas : je touche du bois

     

     

     

     Frères bienaimés dans le seigneur, soyez béni.

    Je rappelle que dans cette rubrique , nous exhortons les frères et soeurs à laisser mourir le vieil homme avec son langage pour laisser croitre le nouvel homme, avec un langage nouveau !

     

    1. 2 Corinthiens 5:17     Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
    2. Galates 6:15               Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature.

     

    ---

     

    [ EXPRESSION ]
    « Toucher du bois  »

    [ SIGNIFICATION ]
    Conjurer le mauvais sort.

    [ ORIGINE ]
    La signification de cette expression est explicite : il ne s'agit là que d'un geste superstitieux, souvent accompagné de la parole "je touche du bois !", tout aussi efficace que de "croiser les doigts" ou de se signer, selon les convictions ou les habitudes de chacun.
    Ce geste est supposé empêcher que des bâtons viennent se mettre dans les roues des projets de celui qui y participe ou lui permettre d'exaucer ses voeux de santé, de gain au Loto...

    Apparemment, cette superstition remonte à très loin, puisque les les Perses et les Egyptiens la pratiquaient déjà. 
    Pour les premiers, ce serait parce qu'ils pratiquaient le 'mazdéisme' [1], religion dans laquelle le fait de toucher du bois permettait de se mettre sous la puissance protectrice d'Atar, le génie du feu.
    Pour les seconds, ce serait parce qu'il pensaient que le bois diffusait une forme de magnétisme bénéfique.

    Au Moyen Âge, les chrétiens*(les faux chrétiens n'ayant jamais laissé le monde mais , ayant paganisé leur foi) disaient que l'habitude de toucher du bois venait de ce que le Christ avait été sacrifié sur une croix en bois : toucher du bois était donc une forme de supplication ou de prière qui permettait de se protéger de l'adversité.

    [1] Comme ceux qui, aujourd'hui, adorent les voitures Mazda...
    Plaisanterie mise à part, le nom de cette religion viendrait de la langue zend dans lequel 'mazda' voulait dire 'loi suprême' (voir ici pour plus d'informations sur le sujet Lien externe).

    [ COMPLEMENTS ]
    Mais ce geste ne doit être effectué que si on a réellement du bois à toucher à portée de main, sous peine d'obtenir l'effet exactement inverse de celui souhaité, c'est-à-dire une pluie de calamités venant entraver les projets (surtout si un chat noir passe sous l'échelle au même moment !).
    C'est pourquoi à une époque pas si lointaine où le formica régnait en maître dans les maisons, certains préféraient, par facilité, employer l'expression "je touche du formica" à la place. Mais forcément, l'effet positif était largement moindre...

    *

    Qui est le demon Atar ??? 

     

    Mythologie persane !

     

    Dieux

    Contrairement à d'autres mythologies, la mythologie perse a seulement deux dieux principaux: Ormazd (ou Ahura Mazda) et Ahriman. Ahura Mazda était le dieu de la lumière, de la construction et de la fertilité. En contraste, Ahriman était le dieu de l'obscurité, de la destruction, de la stérilité et de la mort. Cette paire était en conflit permanent. Les gens mauvais suivaient Ahriman, alors que les gens bons suivaient Ormazd.

    Ormazd

    Ormazd (Ahura Mazda ou encore Çpeuta-Mainyu) est le maître et le créateur du monde; il est souverain, omniscient, dieu de l'ordre; il a le Soleil pour œil; le ciel est son vêtement, brodé d'étoiles; Atar, l'Éclair, est son fils; Apô, les Eaux, sont ses épouses. Mais Ahura Mazda n'est pas le seul dieu; il n'est que le premier de sept divinités suprêmes, les Amshaspands, qui règnent chacun sur une partie de la création, et qui semblent n'être qu'un dédoublement, une multiplication d'Ahura Mazda.

    Au-dessous d'Ormazd et des six Amshaspands, la mythologie iranienne plaçait, comme divinités bienfaisantes : Mithra, le «maître du libre espace»; Tistrya, le dieu de l'orage; Verethragna, le dieu de la victoire; elle connaissait en outre un grand nombre d'autres dieux de même nature, les Izeds.

     

     (source : http://www.expressio.fr/expressions/toucher-du-bois.php)

     

    NB: Si vous avez compris que derrière chaque mot se cache soit YHWH soit un demon, alors faites attention à votre langue !

    Matthieu 15:11 

    Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme.

     

    Shalom bonne écoute...

    « Les codes secrets du football (2)Les femmes qui enseignent sont-elles dans la vérité ? »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :