• Si jeunesse fuyait!

    Si jeunesse fuyait!

    Si jeunesse fuyait !Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, l’amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur. (2 Timothée 2:22)

    La jeunesse, c’est le temps des grandes espérances, des nobles aspirations. C’est le midi de la vie, entre le matin de l’enfance et le soir de la vieillesse. Mais c’est aussi le temps des grandes passions, des viles tentations, des erreurs parfois irréparables. Quoique communes au genre humain, certaines passions sont plus caractéristiques de la jeunesse. Aussi le vieil apôtre écrivit-il à son jeune ami Timothée : "Fuis les passions de la jeunesse".

    Fuir n’est pas braver. Les passions sont comme des vagues prêtes à déferler sur notre âme. Lorsqu’un volcan est en éruption ou une rivière en crue, les villes sont évacuées. Quand la mer est démontée, les embarcations rentrent au port. Les passions sont plus fortes que nous. Toute stratégie autre que la fuite des passions garantit notre perte. Fuir n’est pas non plus goûter. L’alcoolique hébété s’était contenté de goûter un premier verre. Le toxicomane récidiviste avait seulement essayé sa première bouffée de marijuana.

    Ne goûtez ni ne bravez l’occultisme, la débauche, la drogue. Fuyez-les. Battre en retraite est parfois un bel acte de bravoure.
    Il faut plutôt contrecarrer les passions par des vertus telles la justice, la foi et l’amour. Et ceci, en compagnie de ceux qui aiment Dieu. L’équation est simple : Devenir disciple de Christ + Obéir à CHrist en fuyant Le monde et ses passions + Garder ses commandements + bonne compagnie = jeunesse vécue sans regrets.

    " C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie ". 1 Corinthiens 10:14.
    " Fuyez l’impudicité ". (1 Corinthiens 6.18).

    Fuis mon ami (e) Le Jugement de Dieu arrive sur ce monde , Fuis La colère avenir , Fuis La domination de Satan , Fuis la servitude du Péché , Fuis La vie centrée sur ton " Moi " Viens au Seigneur Jésus , jeté à Lui comme un noyé s'accroche à une Bouée.Et plus qu'une jeunesse sans fin tu auras une vie éternelle. Fuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !!!!!
    Photo
    Photo : Paul invite Timothée à rechercher, au contraire des désirs mauvais et de la convoitise, la justice, la foi, l’amour, la paix… Cela vous semble évident et très logique, mais arrêtons- nous un instant. Ici, Paul ne parle pas à quelqu’un d’ignorant, ou à un jeune converti qui découvre la vie chrétienne et l’Église. Il ne parle pas non plus à quelqu’un qui avait une vie déréglée. Timothée était dans le cercle des  d'implanteurs d’église avec Paul , certes jeune – 35 ans tout de même ! –, mais qui avait fait ses preuves, en voyageant avec Paul notamment. 

Il avait un talent oratoire certain, un bon enseignement gravé dans son coeur de longue date (2 Tm 3.15), les frères rendaient de lui un bon témoignage (Ac 16.2), il avait été reconnu par d’autres apôtres (1 Tm 4.14).

On retrouve la même exhortation en 1 Timothée 6.11 : Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses et recherche la justice, la piété, la foi, l’amour, la patience, la douceur.
Cet avertissement doit donc nous interpeller… Si Timothée, brillant disciple de Paul, parmi les nombreux collaborateurs de Paul  à qui l’apôtre donnait toute sa confiance, est concerné par ces paroles, à combien plus forte raison sommes-nous concernés par cette mise en garde ! Ce ne sont pas que les jeunes seulement  qui sont visés ici, mais tous les chrétiens, qu’ils aient une certaine expérience ou une expérience certaine ! Veillons les amis.
    « Pourquoi es tu triste ô Enfant du Tout-Puissant ?les uns aux autres... »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :